Real Time Web Analytics

PRESS’ en BREF n° 04-‘15 « Sorti par la porte, il rentre par la fenêtre » : est-ce cela, Nandrin 2012-2018 ?

« Sorti par la porte, il rentre par la fenêtre ».jpg

« Sorti par la porte, il rentre par la fenêtre » : est-ce cela,  Nandrin 2012-2018 ?

 

Au conseil communal du mardi 30 décembre 2014, le  4ème point (sur 4) était : «  Urbanisme – Schéma de développement territorial sur l’arrondissement de Huy-Waremme / Approbation ».

 

Par 7 voix NON (3 de « Pour Nandrin » + 4 de « Tous Ensemble ») + 1 ABSTENTION (1 Ecolo d’Expressions Commune-s) contre 7 OUI (Expressions Commune-s), Nandrin devenait, ainsi, la SEULE commune de Huy-Waremme  à avoir osé refuser ledit schéma qui voulait promouvoir des normes de 40 à 60 habitations à l’hectare sur une part importante de son territoire, ce qui, en soi, relève de la pure folie urbanistique !

Profondément contrarié par sa propre majorité qui lui avait, en partie, fait défaut, le bourgmestre M. Lemmens a, donc, décidé de remettre le couvert, avec le même intitulé, au conseil communal suivant, à savoir ce mardi 24 février 2015, mais, cette fois-ci, en 2ème point (sur 6).

On suppose que, chacun ayant bien été sermonné au sein du groupe, aucune voix ne fera donc défaut et que la « petite » majorité lavera l’affront  subi à la fin décembre 2014.

Et pourtant, le rejet dudit Schéma de développement de développement territorial (SDT), opposition contre majorité, avait été net et ne souffrait d’aucune remise en cause.

Donc, ne faudrait-il pas voir, dans pareille réaction, celle de proposer un nouveau débat et un deuxième vote, une attitude autant revancharde que vindicative de l’autorité communale actuelle qui réagit, ainsi, quand elle est confrontée à une contestation ou à une critique de « sa » politique par l’opposition, comme si cette dernière ne pouvait adopter à son encontre qu’un seul comportement, à savoir, celui de NE RIEN ENTENDRE, de NE RIEN VOIR ET surtout de NE RIEN DIRE ?

Mais, comme le Code de développement territorial (CoDT, ex-CWATUPE) prévoit des schémas trans-communaux, ceux-ci (type SDT) devront s’inscrire dans le Schéma de développement régional (SDER) et être approuvés par la Région wallonne.

De plus, pour répondre aux normes européennes, ils seront soumis à des procédures d’élaboration très strictes et aux enquêtes publiques, ce qui garantira, à la population, l’authenticité des objectifs réellement poursuivis.

Il faut ainsi espérer que le citoyen nandrinois conservera, néanmoins, la main au risque de voir sa commune, être transformée en  ville à la campagne, avec commedernières vaches, celles qui décorent le rond-point des Quatre-Bras.

Aussi, après ces vaches en plastique, peut-être verra-t-on, demain, pousser comme des champignons, des buildings entourés de champs synthétiques et d’arbres en PVC.

Alors que choisir ?

1) Nandrin-la-Rurale en Condroz ?

ou

2) Nandrin-Lego, la commune où il fait bon vivre « l’un sur l’autre » ?

 

Le 24 février 2015, la majorité actuelle confirmera, donc, son choix désavoué le 30 décembre 2014, à savoir Nandrin-Lego, grâce à … 0,37 % des voix (60) d’écart obtenues aux élections communales d’octobre 2012 !

 

 

PNa   

 

 

Conseil Communal à Nandrin ordre du jour le mardi 24 février 2015 à 20h 00 clic ici 

Commentaires

  • BRAVO pour ce commentaire " Comment voir notre futur paysage artificiel ? . Pourquoi Mr le bourgmestre ne s'en tient il pas au premier vote? A-til besoin de faire autant pression sur ses mandataires pour obtenir ce qu'il veut? On parle tant de liberté d'expression, et de démocratie en ce moment ! Il y a matière à réfléchir à l'échelle d'une gestion communale dans un pays comme le nôtre.

Les commentaires sont fermés.