Real Time Web Analytics

La CSC défend la nouvelle administration communale à Nandrin et Réaction de l'opposition dans la Meuse ainsi qu'un article de La Libre.be de 2005

article de la meuse conseil communal opposition csc clic ici  22 nov csc.JPG

article de la Meuse clic ici  conseil communal opposition csc clic ici 22 nov csc.JPG

Réaction de l'opposition.JPG

Réaction de l'opposition

Marc Evrard, chef de file d’uPN, s’est indigné à la lecture du communiqué de la CSC et surtout de la signature de Gaston Merkelbach, ancien co-organisateur du Nandrin Rock Festival et fils de du président de la section nandrinoise du cdH. « Il est lié à Michel Lemmens par le festival et son papa est le meilleur soutien du bourgmestre... Cette intervention est cousue de fil blanc », accuse-t-il.

En dehors de la personne du secrétaire régional CSC, qui n’habite pas Nandrin, des membres du personnel communal prévoient de manifester leur désaccord au Conseil. Entend-il ce mécontentement?

« Quand on vous propose le top, forcément ça donne envie. Mais pas au détriment des Nandrinois. La commune n’apas les moyens de se payer un tel luxe, assène-t-il. Le bâtiment visé par la destruction n’accueillait que 8 personnes ,dont le bourgmestre et le directeur général. S’il avait été insalubre, Michel Lemmens l’aurait déclaré comme tel depuis longtemps. Certes, il n’est plus aux normes et énergivore mais on pourrait le rénover et investir dans les écoles. Cette pression sur l’opposition est scandaleuse ».

Le groupe Tous Ensemble se réunissait lundi soir pour adopter une position concertée. « Le personnel a toute notre attention mais il faut envisager le dossier dans sa globalité. Une administration publique vise à accueillir le public... L’objet du point n’a rien à voir avec le personnel .»
Réaction de l’opposition .

 

Voir article de la Libre .be du jeudi 4 aout 2005

A Nandrin, clic ici le retour des «dinosaures»

S.L. Publié le - Mis à jour le

 

Dans la petite commune de Nandrin, entre Liège et Huy - et à seulement 60km de Maastricht et Aix-la-Chapelle -, on croise les doigts en regardant le ciel, ces jours-ci. L'édition 2004 du Nandrin festival, qui se déroule dans la plaine des Templiers, avait été secouée par une petite tornade le vendredi soir, et par l'annulation tardive de Lara Fabian - qui devait se produire dans les infrastructures du festival la semaine suivante -, sans compter une affiche plus «légère» que les années précédentes. Au terme de l'événement, qui avait tout de même attiré 32000 personnes, les organisateurs proclamaient ne pas être sûrs de poursuivre l'aventure en 2005, en l'absence de subsides.

Un an plus tard, le Nandrin festival est bel et bien de retour. Quatre éléments ont permis de remettre le navire à flot, explique Gaston Merkelbach, co-organisateur de l'événement avec Michel Lemmens: un «Festival Aid» à Liège en novembre, la réduction de trois à deux scènes désormais, l'augmentation - quoique jugée insuffisante par l'organisation qui demande 100000 euros - des subsides (9500 € de la Province, 37500 annoncés par la Communauté), et celle de certains sponsors.

http://www.lalibre.be/culture/musique/a-nandrin-le-retour-des-dinosaures-51b88af4e4b0de6db9ac7545#.WDNKZpnUKGg.facebook

 

Les commentaires sont fermés.