Real Time Web Analytics

lemmens

  • La PRESS’ion citoyenne n° 20 - ‘17 La 3ème voie, citoyenne, « uPN », … entre les 2 PS, pour 2018 !

    Depuis 5 ans, notre liste « Pour Nandrin », devenue « union Pour Nandrin » s’est positionnée comme citoyenne, réformatrice et centriste au point qu’aujourd’hui, elle serait copiée par les dissidents de feu « Expressions commune(s) » dont la presse vient de donner un écho à leur « explosion ».

    Pourquoi s’étonner de ces mésententes récurrentes et « bagarres permanentes » entre les deux leaders PS et leurs troupes cdH et Ecolo quand on sait que ce n’est jamais que le 5ème épisode d’une triste saga qui n’a que trop duré ?

    Après le transfuge de Ch. Tilmant (Ecolo) au PS, la démission de Cl. Laffineuse de la présidence d’Expressions Commune(s), le vote négatif de M. Brandt (cdH) contre sa propre majorité, le mauvais coup joué à B. Zucca qui a dû céder sa présidence du CPAS à M. Brandt, voici maintenant, à UN AN des élections, que DEUX échevins dont le Premier lâchent leur Bourgmestre, leurs trois autres collègues du Collège et du CPAS, leurs conseillers et donc, cassent LEUR petite majorité.

    Comme M. Lemmens l’avait fait, en 2008, quand il avait voulu remplacer J. Nandrin, cette fois-ci, c’est le fils « Brutus- Pollain » qui veut « tuer » le père « César-Lemmens » !

     

    Même si on sait que l’Histoire repasse souvent les mêmes plats avec les mêmes comportements, voire avec le même type d’acteurs, on ne peut que désapprouver ce comportement « déloyal et intellectuellement malhonnête ».

     

    Chères Concitoyennes, chers Concitoyens,

     

    Que voilà une triste mentalité qui, malheureusement, n’est que trop fréquente en politique !

    Et dire que ce sont « ces gens-là », plus quelques opportunistes qui, viendront, demain, solliciter vos suffrages en se présentant comme des chevaliers blancs, « ouverts et citoyens ».

    Pire, ils vont tenter de nous faire croire que le bilan négatif de la législature est CELUI du bourgmestre M. Lemmens et NON PAS le LEUR auquel ils n’ont cessé d’apporter leur voix, unanimement.

    Par contre, force est aussi de constater que, maintenant et dorénavant, le trio Pollain-Tilmant-Ramelot crient avec les « loups uPN » et « dénoncent le ton tranchant, le manque de communication personnelle et communale, son caractère de division, sa mauvaise gestion d’équipe, des dossiers polémiques, le fait de faire cavalier seul » et autres travers d’un bourgmestre dont ils veulent se désolidariser, aujourd’hui, dès ce samedi 7 octobre 2017.

    A les lire, on croirait entendre le conseiller Marc Evrard, « le jouteur verbal », le « Lucky Luke ou Joe Dalton », « l’ennemi », « le rare soutien d’un Joseph Nandrin déchu »

    Non, mais on rêve ou quoi car, voilà CINQ ans qu’« uPN » met en garde nos collègues colistiers du conseil communal et nos concitoyens, qu’à deux REPRISES, nous avons demandé un changement de majorité pour mettre fin à cet état de dictature et d’humiliations permanentes et c’est MAINTENANT à UN AN des élections que ces élus veulent réagir quand, depuis le 1er juin 2017, IL N’EST PLUS POSSIBLE DE DEPOSER UNE MOTION DE DEFIANCE.

    Vulgairement dit, cela s’appelle du FOUTAGE DE GUEULE ET de L’ELECTORALISME, ni plus ni moins !

     

    Vraiment, « union Pour Nandrin » gardera bien sa ligne de conduite, dénoncer les irrégularités voire les illégalités (même si cela représente un coût) et faire des propositions constructives ALTERNATIVES, entre autres par le dépôt de points complémentaires au conseil communal (une vingtaine de textes déposés par uPN depuis 2013 et TOUS REFUSES par la majorité et l’autre opposition !!!).

    Alors, que choisir, en octobre 2018, la copie ou l’ORIGINAL ?

    A vous de décider en temps voulu, donc, en ne doutant pas que les Nandrinoises et Nandrinois sauront s’en souvenir (déjà merci de nous avoir consacré un peu de votre temps).

    uPNa

  • A un an des élections communales, sondage Sudpresse ,votre avis Pour Nandrin compte !

     

    Un sondage relatif aux prochaines élections communales à Nandrin est, depuis ce jour, en ligne sur Facebook.

     

    Notre chef de groupe, le conseiller communal Marc EVRARD et la liste "union Pour Nandrin" sont cités, l'un comme l'éventuel futur bourgmestre et l'autre comme le parti politique communal de la majorité pour la législature 2018-2024.

     

     Vous êtes invitée - invité à donner votre avis: notre mouvement politique citoyen ("uPN") ne peut que vous y encouragez.

     

    Profitez-en et n'hésitez pas à lire le journal "La Meuse Huy-Waremme" de ce lundi 9 octobre pour ce "tour de chauffe" des "Communales 2018" à NANDRIN, la "belle commune en Condroz" !

    Votre avis sur votre commune compte !

    A un an des élections communales, Sudpresse a besoin de vous pour connaître les grandes tendances, les enjeux et les intentions de vote dans votre commune.

    En participant à ce sondage et en y consacrant quelques minutes de votre temps, vous pourrez gagner le tout nouvel  iPhone 8 dans sa version argent (64 Gb), d’une valeur de 809 €, sur base d’un tirage au sort parmi les participants.

    Les résultats de ce grand sondage exclusif, initié par Sudpresse, RTL et l’institut iVOX, seront dévoilés à partir du vendredi 6 octobre prochain sur les sites internet de notre groupe et dès le samedi 7 octobre dans nos journaux.

    Faites entendre votre voix, donnez votre avis maintenant !

     

    Je participe maintenant 

    Sondage clic ici 

  • PRESS’en BREF n° 14 - ‘16 La devinette du mois ou Quiadi ?

    Qui a dit, lors du conseil communal du lundi 24 octobre 2016 ?

     

     « J’espère que vous gérez mieux vos finances personnelles que celle de la commune » (dans le journal “La Meuse” de ce jeudi 27 octobre 2016).

     

    1)   Le conseiller d’opposition Marc Evrard au bourgmestre Michel Lemmens ?

       ou

     

    2)   Le bourgmestre Michel Lemmens à la conseillère de la majorité Murielle Brandt ?

     

    La réponse se trouvait, ce jeudi 27 octobre, dans le journal « La Meuse », en page 2.

    Il s’agissait bien d’une déclaration publique … du bourgmestre Michel Lemmens à « sa » collègue-conseillère de « la majorité ».

    Elégant, non et exact, n’est-ce pas quand on sait que Murielle Brandt est ... « simple » conseillère communale et ne siège pas au collège communal et que Michel Lemmens cumule la fonction de bourgmestre et celle d’échevin des Finances, depuis 4 ans déjà.

     

    En voulez-vous une autre ?

     

    Qui a dit à la presse (même référence de journal) ?

     

     « Ils (les opposants -5TE + 3uPN + 1EC- au refus d’emprunt d’1 million pour le nouveau bâtiment de l’administration communale) ne comprennent pas que TOUT EST ENGAGE ! Les voiries sont déjà faites par exemple. Le budget est approuvé et ratifié par le ministre … Je ne sais pas si on va faire repasser le point mais s’il le faut, on paiera sur fonds propres. »

     

    Le même que celui qui s’adresse avec « délicatesse » à sa collègue, Murielle Brandt : Michel Lemmens !

     

    Traduction 

     « On s’en fout » de l’accord du conseil communal car tout est PREALABLEMENT réglé et même, quand cela ne l’est pas, « on paiera sur FONDS PROPRES », c’est-à-dire qu’on passe outre l’avis de la majorité des citoyens (9 refus sur 17, à savoir 53 % des électeurs !!!).

     

    Il nous paraît opportun aujourd’hui de rappeler qu’il existe des îles lointaines comme celle de Sainte-Hélène où certains feraient bien de partir en « vacances » avant qu’on ne les y conduise « manu militari ».

     

    uPNa

     

     

    l'emprunt passe à la trappe Article de la Meuse le 27 octobre 2016.JPG

    Clic sur l'article ou

    l'emprunt passe à la trappe Article de la Meuse le 27 octobre 2016.clic ici JPG

    Nouveau blocage au conseil communal de Nandrin, lundi soir.

    Les élus étaient appelés à se prononcer sur la conclusion d’emprunts (approbation des conditions et du mode de passation).

    Il s’agissait de quatre emprunts pour un montant total d’un million d’euros, dont 750.000 euros pour la nouvelle administration communale-CPAS.

    Le reste concernait notamment des réfections de voiries.

    Pour le bourgmestre PS, Michel Lemmens, le contexte économique est plus que favorable, « avec des taux négatifs, on gagne au final de l’argent en empruntant.

    C’est donc le moment d’investir », avance-t-il.

    Les groupes d’opposition ne sont pas convaincus.

    Union Pour Nandrin dénonce le dossier le plus onéreux de la législature.

    « Nous sommes favorables à réunir sous un même toit les services communaux et du CPAS mais ce projet-ci est démesuré.

    Avec près de 2 millions d’euros, on aurait pu construire deux à cinq classes à Villers et ramener la dette à moins de 2 millions d’euros , a déclaré Marc Evrard.

    Vous avez refusé tout débat d’idées.

    Vous avez empêché le conseil communal de proposer ce qui eut été pour nous la meilleure solution, celle d’installer la maison communale route du Condroz.

    Car le parking sur la place de Nandrin est devenu exigu.

    Qu’en sera-t-il demain? »

    uPN a voté contre le point.

    Tous Ensemble aussi, estimant le projet faramineux.

    « On s’est abstenu depuis le début, maintenant on devient plus ferme.

    Ils nous ont fait voter une note d’intentions et en fait, le train était en marche, plus possible de l’arrêter.

    C’est regrettable d’avoir mis un seul emprunt pour 4 choses différentes car nous aurions approuvé les 3 autres. »

    Avec le vote négatif de la conseillère de majorité, Murielle Brandt, qui attend toujours qu’un cdH monte au Collège, le point a donc été recalé.

    Provoquant l’ire du bourgmestre: « J’espère que vous gérez mieux vos finances personnelles que celles de la commune!»

    Que compte faire la majorité ?

    « Ils ne comprennent pas que tout est engagé!

    Les voiries sont déjà faites par exemple.

    Le budget est approuvé et ratifié par le ministre.

    On parlait ici de conditions de marché, pas d’un principe d’emprunt.

    Je ne sais pas si on va faire repasser le point mais s’il le faut, on payera sur fonds propres .»

    Article de ANNICK GOVAERS Source Sudinfo

  • PRESS’en Bref n°12 - ‘16 Lettre ouverte à Monsieur Michel Lemmens

    Monsieur le Bourgmestre de Nandrin,

     
    Pour la troisième fois, après le 21 juin et le 3 octobre dernier, vous et votre groupe politique, avez été mis en minorité lors d'un vote au sein du conseil communal de ce lundi 24 octobre 2016.

     
    Le point relatif au financement de votre projet de nouvelle administration communale, point inscrit par vous-même, à l'ordre du jour, vient d'être refusé par 53 % des électeurs nandrinois (9 votes NON sur 17).

     
    Ce constat signifie très clairement que vous n'avez plus, ni la représentation électorale ni la capacité politique pour gérer notre commune de Nandrin, la conduite de la chose publique au travers de dossiers d'importance vous échappant de plus en plus.

     
    Puisque vous avez tenu, en son temps, à relever très "indélicatement" la formation d'historien de notre chef de groupe, permettez-nous de vous faire réviser ou plutôt « révisionner » (expression qui vous est chère), la bataille de Waterloo.

     
    Le 18 juin 1815, Monsieur le Bourgmestre, ce ne sont pas les Français qui furent vaincus dans la morne plaine de Waterloo, mais bien Napoléon Bonaparte car c'est lui, et lui seul, que l'Europe entière voulait voir quitter le trône de France.

     
    Vous vous trouvez, Monsieur Lemmens, dans la même situation car, comme lui, vous êtes un obstacle à la concorde et à la sérénité au sein de la commune.

     
    Vos méthodes de gestion inefficaces et votre management inapproprié engendrent des blocages à répétition et créent des conséquences néfastes pour la vie communale.

     
    Le risque de voir les futurs budgets 2017 de l’administration communale et du CPAS refusés est de plus en plus grand et se rapproche dangereusement.

     
    C’est pourquoi le groupe "union Pour Nandrin" estime donc qu'il vous appartient d’en tirer les conclusions et de faire rapidement le pas de côté qui s’impose.

     
    Enfin, nous exhortons Monsieur le Premier Echevin Pollain pour lui demander de prendre, dans les meilleurs délais, toutes les mesures nécessaires pour que Nandrin retrouve son dynamisme et un minimum de consensus dans l'intérêt de nos concitoyens


    uPNa

     

    union Pour Nandrin Clic ici

    upn-web-bord.png